Blog de Wonderful-Marilyn-MONROE 1956-62 / Dear Paula / Paula STRASBERG fut présentée, avec sa fille Susan, à Marilyn par leur ami commun Sidney SKOLSKY, sur le tournage de « There's no business like show business », pendant l'été 1954. Marilyn connaissait déjà la réputation du mari de Paula, Lee STRASBERG. Elle avoua à Paula qu'elle avait toujours voulu travailler avec lui, en particulier après en avoir entendu des témoignages impressionnants par Marlon BRANDO. Après son déménagement à New York en 1955, Marilyn devint la star la plus célèbre associée à l'Actors Studio et un nouveau membre de la famille STRASBERG, qui était, selon Susan, le théâtre de tensions incessantes. Lee avait l'habitude de commander, mais Paula avait un fort caractère et devait reléguer sa propre carrière et ses aspirations au second plan; plus jeune elle avait été l'une des actrices principales du "Group Theater". Susan écrivit que Lee se comportait en père pour Marilyn, et que Paula la maternait et lui procurait les médicaments dont elle avait besoin pour dormir. Paula endossa le rôle tenu jusqu'alors par Natasha LYTESS, de répétitrice et conseillère de Marilyn sur le plateau, à partir de « Bus stop » (1956) jusqu'à son dernier film. Impopulaire auprès de tous ou presque sur le plateau, et surtout auprès des réalisateurs, elle hérita d'une ribambelle de surnoms. En raison de son insistance à toujours porter du noir, y compris sous la chaleur (38°) du tournage de « The misfits » (1961), elle était connue comme « le baronnet noir ». Cependant Billy WILDER et John HUSTON reconnurent qu'elle les aidait en s'occupant de l'instable Marilyn. Plusieurs biographes accusèrent les STRASBERG d'avoir exploité Marilyn. C'était une véritable aubaine pour eux que la plus grande star de la nation soit devenue élève de l'Actors Studio, mais en plus de cela, les services de Paula furent généreusement rétribués, voire avec outrance. Lee STRASBERG aurait négocié pour le compte de Paula : quand elle conseillait Marilyn sur le tournage de « Let's make love » (1960), elle touchait un salaire de 3 000 $ par semaine, si bien que le film lui rapporta davantage qu'à Marilyn. Sa rémunération continua de grimper pour atteindre 5 000 $ par semaine sur le tournage de « Something's got to give » dont la moitié était payé par Marilyn. Quand Marilyn quitta la chambre d'hôtel qu'elle partageait avec Arthur MILLER sur le tournage de « The misfits » (1961), elle emménagea dans celle de Paula. Elles devinrent moins proches après le retour de Marilyn à Los Angeles en 1961. Les tensions accumulées laissèrent indubitablement leurs traces sur Paula qui, dit-on, fit une dépression cette année là. Le 8 août 1962, Lee et Paula assistèrent à l'enterrement de Marilyn.


[ Fermer cette fenêtre ]